Abstract

L'analyse des différentes formes du carbone et en particulier la mesure de la concentration du carbone organique soluble et du carbone organique en suspension des divers écoulements d'une unité pilote de laboratoire pour le procédé des boues activées a été faite. Cette analyse, réalisée pour des conditions d'opération transitoire, a permis l'identification expérimentale de phénomènes établis dans la littérature courante mais rapportée en termes de mesures plus conventionnelles tels que la DBO5, la DCO et les SSV.

L'utilisation de la variable carbone pour un substrat synthétique puis pour une liqueur industrielle a montré que celle-ci est apte à décrire le comportement dynamique d'un tel procédé soumis à des perturbations réalistes à la fois dans la quantité et la qualité du substrat organique alimenté au procédé.

This content is only available as a PDF.